Actualités

REMISE DU MATERIEL DU FONDS DE RECONSTRUCTION D’HAITI AU MINISTERE DE LE PLANIFICATION ET DE LA COOPERATION EXTERNE

 

Le responsable du Fonds de Reconstruction d’Haïti, M. Mamadou Deme a procédé au transfert du véhicule et de l’ensemble du matériel bureautique du Secrétariat du Fonds à sa contrepartie gouvernementale, le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE), le jeudi 27 juillet 2016. Les clés et les équipements ont été remis à la Directrice Générale du MPCE,  Mme Magali Bien Aimé.

Depuis 2011, le MPCE, en tant que contrepartie du FRH, a été un acteur clé pour la réalisation des objectifs, des projets  et des activités du Fonds.

Mme Magali Bien Aimé, Directrice Générale du MPCE et M. Mamadou Deme lors de la cérémonie de remise du véhicule et du matériel

 

 

 

 

 

 

 

NON OBJECTION SUR LE PROJET DE CONSTRUCTION D'INFRASTRUCTURES ADDITIONNELLES POUR 15 MILLIONS DE DOLLARS.

 

Chers membres du Comité de Pilotage,

 

Décision : Aucune objection n'ayant été enregistrée de la part des membres votants au moment de la clôture de la journée du lundi 18 janvier 2016 et, conformément aux dispositions du Manuel de Procédures, le Comité de Pilotage du FRH a décidé d’allouer définitivement un montant de 15,346,534 de dollars des ressources du FRH destiné à l’extension du Parc Industriel de CARACOL en cofinancement du Programme d’Infrastructures Productives III initié avec la Banque Interaméricaine pour le Développement (BID) comme Entité Partenaire.

 

Cordialement

Mamadou Deme, Administrateur du FRH

 

 

DECISION D’APPROBATION D’UNE ALLOCATION DU FRH DE 1 MILLION DE DOLLARS POUR LES ELECTIONS HAÏTIENNES

 

 

 

Décision : Aucune objection n'a été reçue au moment de la clôture de la journée d’aujourd’hui (mercredi 25 novembre 2015) et, conformément aux dispositions du Manuel de Procédures, le Comité de Pilotage du FRH a décidé d’allouer 1 million de dollars pour le financement partiel des élections 2015 en Haïti, avec l’Organisation des Nations Unies (ONU) comme Entité Partenaire.

 

Cordialement,

Mamadou Deme, Administrateur du FRH

APPROBATION FINALE DES PROJETS SEMENCES (0.7 MILLION) ET TRANSFORMATION LAIT (1.3 MILLION

 

A

Chers membres du Comité de Pilotage,

 

Décision : Aucune objection n'ayant été enregistrée de la part des membres votants au moment de la clôture de la journée du vendredi 26 février 2016, le Comité de Pilotage a décidé d’approuver l’allocation définitive d’un montant total de deux (02) millions de dollars des ressources du FRH destiné : (i) au projet de production des semences  pour une somme de 0.7 million de dollars ; (ii) et au projet de transformation laitière pour une somme de 1.3 millions de dollars, avec les Agences des Nations Unies, comme Entité Partenaire.

 

Cordialement

Mamadou, Administrateur du FRH

38.6 MILLIONS DE DOLLARS POUR L’APPUI BUDGETAIRE APPROUVES PAR LE FONDS DE RECONSTRUCTION D’HAITI.

Port-au-Prince, 28 Mai 2014.Le  Comité de Pilotage du  Fonds de Reconstruction d’Haïti  (FRH), sous la présidence du Ministre de l’Economie et des Finances, Madame Marie-Carmelle Jean-Marie,  a confirmé un financement total de 38.6 millions de dollars pour l’appui budgétaire. Avec cette allocation, le FRH aura approuvé un total de près de 74 millions de dollars depuis sa création en 2010 sous forme d’appui budgétaire permettant ainsi au Gouvernement d’équilibrer son budget.

Par ailleurs, le FRH a également évoqué plusieurs projets en attente d’approbation portant sur un montant  total de 56 millions de dollars  pour plusieurs secteurs. L’approbation finale interviendra lorsque les documents définitifs de projets seront disponibles.

Les 40 millions de dollars, initialement réservés pour le barrage du fleuve Artibonite par le FRH, sont  proposés pour être réaffectés au financement de projets dans les secteurs de la formation professionnelle, l’agriculture et la sante qui sont reconnus comme des axes prioritaires pour le gouvernement haïtien.

De l’avis de Madame Marie-Carmelle Jean-Marie, Ministre de L’Economie et des Finances, Présidente du Fonds: «  L’appui budgétaire du FRH nous permettra de financer le déficit de l’Etat anticipé pour la fin juin et d’équilibrer ainsi les grands comptes économiques et financiers de notre programme conclu avec le FMI »

Avec la presque totalité des fonds disponibles du FRH alloués, et le changement des priorités du Gouvernement de la reconstruction vers le développement, le Comité de Pilotage s’est penché sur l’avenir du Fonds.

Le gouvernement haïtien est convaincu qu’il faut réorienter le Fonds de Reconstruction d’Haïti en un fonds de Construction Economique en diversifiant les sources de financement. Il a été décidé de faire l’évaluation de la première phase du FRH avant 2014 en même temps qu’une étude de faisabilité de sa mutation. Cette dernière étude devra déterminer si le fonds peut se transformer en un fonds d’investissement pour soutenir le secteur privé comme souhaité par le gouvernement.

«  Le mandat du FRH portait jusqu’à ce jour sur la reconstruction, explique Monsieur Leitmann, le Responsable  du FRH.  Désormais, le FRH pourra se consacrer à d’autres  domaines prioritaires que le Gouvernement est entrain de déterminer, en concertation avec ses partenaires ». En attendant, le FRH sera appelé à réduire ses activités afin de permettre un usage efficace des ressources disponibles vers le développement d’Haïti.

Par ailleurs, le Comité de Pilotage a  accueilli chaleureusement M. Mamadou Dème,  qui remplacera M. Josef Leitmann en tant que Responsable du FRH à partir du 1er juin 2014 et administrera le nouveau budget voté au cours de cette réunion.

44.7 MILLIONS DE DOLLARS POUR l’ENERGIE, l’EDUCATION ET l’APPUI BUDGETAIRE FINANCE PAR LE FONDS DE RECONSTRUCTION D’HAITI.

Port-au-Prince, 13 septembre 2013.75 000 enfants devraient bénéficier d’un repas chaud quotidien, et des centaines de milliers de citoyens d’une meilleure alimentation en électricité suite à l’approbation de projets ce jour par  le Comité de pilotage du Fonds de Reconstruction d’Haïti (FRH). Le Comité de Pilotage  sous la présidence du Ministre de l’Economie et des Finances haïtien, Monsieur Wilson Laleau,  a approuvé un financement total de 44.7 millions de dollars pour des projets touchant les secteurs de l’énergie, de l’éducation et  l’appui budgétaire, alignés sur les priorités de la politique de développement du Gouvernement haïtien.

Joe Leitmann, Gestionnaire du Fonds : «  Nous sommes très heureux que le Comité de Pilotage ait alloué ces 44.7 millions, soit près de la moitié des ressources restantes dans le Fonds,  pour supporter des secteurs clés pour la relance du développement économique et social comme l’énergie et l’éducation. Une partie de ces fonds permettra également d’aider le Gouvernement à finir l’année fiscale ».

Le FRH a financé  quatre  projets jugés prioritaires.

Le premier projet, la réhabilitation de la ligne de transmission 115 kV Péligre-Port-au-Prince par un investissement de US 16 millions à l’EDH permettra d’assurer la fiabilité de la centrale hydroélectrique de Péligre  sur le réseau de Port-au-Prince, y compris les villes de Mirebalais et de Hinche.  

 « Le gouvernement s'est engagé sur l'énergie, parce qu'il sait que pour permettre la création  d'emploi, pour permettre que les gens vivent bien, il faut de l'énergie, c'est une de nos priorités absolues. » a déclaré le  Ministre Wilson Laleau.

 Le  projet de  cantine scolaire, pour un montant de 15 millions de dollars vise à diminuer la carence alimentaire de 75,000 enfants du cycle fondamental dans les régions ciblées de  l’Ouest, du Centre, du sud et de l ‘Artibonite.

 Le cofinancement du FRH d’un montant de 3.7 millions de dollars au projet « Soutien à la mise en œuvre du plan opérationnel 2010-2015 et à la réforme de l’éducation » contribuera à renforcer les objectifs de ce projet lancé en Aout 2012, financé par la BID et ses partenaires.

 Le projet d’appui budgétaire d’un montant de 10 millions de dollars devra appuyer les objectifs du Gouvernement en matière de réduction de la pauvreté à long terme.

 Le Comité de pilotage s’est aussi penché sur l’avenir du Fonds de Reconstruction d’Haïti et a décidé par consensus que le FRH devrait continuer à fonctionner en tant que plateforme  de financement du développement d'Haïti. Cette décision sera soumise à l'approbation du Gouvernement lors du plus prochain Conseil des Ministres.  

 Le ministre de l’Economie et des Finances s’est déclaré satisfait des débats et espère que l’aide apporté par le Fonds aux secteurs favorisa leur autonomisation

POINTS SAILLANTS DU BULLETIN D'INFORMATION N06

- La Réserve Financière du FRH passe à 99.78 millions USD, avec 32.28 millions réservés pour l’appui budgétaire (p.2)
- Le FRH appuie le développement du secteur privé, en particulier les petites et moyennes entreprises (p.3)
- Le Projet de Reconstruction des Quartiers Défavorisés de Port-au-Prince reloge plus de 10 000 déplacés des Camps « Parc Jean Marie Vincent » et « Pétion Ville club » (p.5)
- Le 16/6 a un impact économique et social important sur les communautés (p.5)
- La Clôture du Projet de Réduction de la Vulnérabilité des Populations et des Infrastructures dans le Département du Sud (p.5)
- Le FRH continue à jouer un rôle significatif dans le Financement de la Reconstruction (p.4)

Cliquez ici pour lire le Bulletin

28 MILIONS RESERVES POUR FINANCER LA RECONSTRUCTION A TRAVERS L’ETAT HAITIEN

Port-au-Prince, 22 février 2013_ 28 millions de dollars ont été réservés hier par le Comité de pilotage du Fonds de Reconstruction d'Haïti (FRH) pour soutenir la reconstruction à travers le budget du Gouvernement. Le président de la réunion, la Ministre des Finances Marie Carmelle Jean Marie, s’est engagée à ce que l'appui budgétaire soit utilisé pour financer des projets prioritaires de reconstruction du Gouvernement . Un montant supplémentaire de 3,5 millions a été réservé pour soutenir l'investissement dans le secteur de l'éducation.

Le Conseil des ministres avait demandé au FRH de financer cinq investissements prioritaires :
- la réhabilitation de la ligne de transport 115 kV Peligre – Port-au-Prince
- la construction d’un centre national de radiothérapie et de chimiothérapie
- l’urbanisation de la zone Canaan- Jérusalem
- le fonctionnement du nouvel l’Hôpital Universitaire de Mirebalais
- un programme de création d’emploi

Ces priorités seront maintenant financées de manière directe par le budget du Gouvernement plutôt qu’indirectement à travers les Nations Unies ou la Banque Interaméricaine de Développement.

La Ministre Jean Marie Carmelle Jean Marie a déclaré: “Je crois que les ressources du FRH pour l’appui budgétaire seront bien utilisées pour financer les priorités du Gouvernement pour la reconstruction.” Au cours d’une de ses précédentes réunions, le Comité de Pilotage du FRH avait déjà réservé 20 millions USD pour l’appui budgétaire, amenant le total des fonds disponibles pour le budget du Gouvernement à 48 millions USD.

Le Comité de Pilotage a également analysé la question du futur du Fonds. L’administrateur du FRH, Josef Leitmann, a expliqué : « le Fonds peut a) mobiliser de nouvelles contributions, b) continuer avec les activités journalières ou c) réduire ses activités à un minimum mais rester en fonction jusqu’en 2017. » Le consensus a été que le FRH est utile et devrait continuer à fonctionner pour appuyer le redressement et le développement d’Haïti.

DE NOUVEAUX FINANCEMENTS POUR SOIGNER LE CANCER ET STABILISER LE RESEAU ELECTRIQUE

Port-au-Prince, 6 février 2013_ Sur requête du Gouvernement haïtien, le Fonds de Reconstruction d’Haïti (FRH) a réservé provisoirement 18 millions pour  deux (2) projets à impact direct et durable sur les conditions de vie des citoyens.  Ces projets contribueront  d’une part à  réduire drastiquement le taux de mortalité liée au cancer en Haïti et d’autre part à  stabiliser la fourniture de 32% de l’électricité à Port-au- Prince.  L’approbation finale et le transfert des fonds consécutifs sont liés à la soumission des documents finaux des projets dans deux semaines.

Le Comité de pilotage du FRH, sous la présidence de la Ministre de l’Economie et des Finances, Mme Marie Carmelle Jean Marie a décidé de réserver US$ 10 millions pour un projet de construction d’un centre national de radiothérapie, de chimiothérapie et de médecine nucléaire dans la commune de Port-au-Prince.«  C’est un financement complémentaire, nous avons déjà reçu 30 millions », explique la Ministre «  Le FRH nous permet de financer des projets orphelins pour lesquels nous n’avons aucune autre source de financement ».  Avec un taux de 58/100 000 personnes qui meurent du cancer du col pour manque d’assistance, ce centre, premier du genre en Haïti, devra révolutionner l’accès aux soins de chimiothérapie et de médecine nucléaire. Ce sera le premier projet de santé financé par le FRH.

Le deuxième projet, la réhabilitation de la ligne de transport 115 kV Peligre – Port-au-Prince (EDH) (US$ 8 millions) permettra d’assurer la fiabilité de la centrale hydroélectrique de Péligre qui, avec 54 MW, représente 32 % de l’énergie produite sur le réseau de Port au Prince, y compris les villes de Mirebalais et Hinche. La ligne a plus de 45 ans et elle doit être rénovée : « le Gouvernement travaille à la modernisation du réseau de distribution à Port-au-Prince d’une part et d’autre part à la réhabilitation de la centrale de Péligre explique Camille Cangé, ingénieur électromécanicien à EDH. «  La ligne est vitale pour le transport de l’énergie de Péligre à Port-au-Prince. Cela ne sert à rien de réparer les circuits de distribution et la centrale si l’énergie ne peut être transportée d’un point à l’autre. Sans l’alimentation de la centrale de Péligre certaines centrales à Port-au-Prince ne peuvent démarrer».

Lors de la prochaine réunion du Comité de Pilotage, le 20 février prochain, trois  autres projets seront soumis à examen : projet d’appui à la reconstruction à travers l’exécution d’un plan d’action opérationnel d’urbanisme afin de desservir adéquatement le secteur en expansion de Canaan- Jérusalem (US$ 15 millions), projet d’appui à l`offre publique de soins de santé et de formation dans le Département du Centre par le renforcement des activités cliniques, communautaires et pédagogiques à l`Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM) (US$ 8millions), projet d’appui à la reconstruction à travers la création d’emploi dans 7 communes des départements de l’Ouest et du Grand Sud (US$ 10 millions).

Cette réunion est la première qui s’est tenue suite aux nouvelles procédures qui ont fait du Ministère de la Planification et de la coopération externe la Contrepartie du FRH. Les propositions de projets sont révisées par le MPCE, puis soumises à l’approbation du Conseil des Ministres après consultation avec le Premier Ministre. « Ces nouvelles procédures permettent d’assurer le leadership du Gouvernement ainsi que de financer ses  priorités « a déclaré Monsieur Yves Robert Jean, le Directeur Général du MPCE. C’est aussi la première réunion de Comité de Pilotage qui a lieu dans les locaux du Gouvernement.

Avec les fonds réservés ce jour, le FRH aura alloué US$ 292 sur 396 millions pour 19 projets de refondation d’Haïti. Il se tient prêt à répondre aux requêtes de financement du Gouvernement.   « Le FRH va bientôt manquer de fonds pour répondre aux requêtes de financement du Gouvernement.  Nous espérons donc travailler avec le Gouvernement pour mobiliser et libérer des ressources », précise Josef Leitmann, gestionnaire du Fonds.

UN NOUVEAU CADRE DE COOPERATION DE L'AIDE EXTERNE AU DEVELOPPEMENT POUR HAITI

Port-au-Prince, le 26 novembre 2012_Le Président Michel Martelly et le Premier Ministre Laurent Lamothe ont présidé aujourd'hui une réunion du Gouvernement haïtien, de la communauté internationale et d’organisations haïtiennes concernées pour adopter un nouveau Cadre de Coopération de l'Aide Externe au Développement (CAED). Le CAED devra, en partie, assumer le rôle précédemment joué par la Commission intérimaire de reconstruction d'Haïti dans le suivi, la coordination et la rationalisation des flux d'aide à la fois pour la reconstruction et le développement à long terme. La CAED sera géré par le ministère de la Planification et de la Coopération externe, avec la participation de la communauté internationale ainsi que les tables sectorielles et thématiques pour faire en sorte que l'aide soutienne les politiques et les projets de développement d'Haïti .

"En vu d'assurer une bonne gouvernance de la gestion de l'aide externe, nous allons suivre les principes suivantes:

1) Le leadership du Gouvernement avec la participation de la communauté internationale

2) Le renforcement des capacités institutionnelles et des ressources humaines

3) Une garantie de responsabilité mutuelle des résultats, respectant les plans de développement haïtiens

Le CAED est comme une raffinerie qui reçoit les flux bruts de l'aide pour produire des résultats raffinés et des outils. » a déclaré le Premier Ministre Laurent Lamothe

Pour sa part Josef Leitmann,  le gestionnaire du FRH souhaiterait que " le CAED puisse appuyer le processus de priorisation des demandes de financement au FRH qui a toujours US$120 million disponibles pour allocation." Il a également proposé  que le FRH serve comme source de financement pour le fonctionnement du CAED.

~